le collectif des musulmans citoyens français

1 2 3 4

La Tunisie s’interroge sur la mue du parti islamiste Ennahda

02 octobre 2016

Mutation doctrinale ? Ravalement de façade ? Les avis en Tunisie sont partagĂ©s sur l’ampleur du changement Ă  attendre du 10e congrĂšs d’Ennahda, parti dont on ne sait s’il faut toujours l’appeler « islamiste Â». LancĂ© vendredi 20 mai Ă  RadĂšs, prĂšs de Tunis, ce grand rendez-vousrassemblant 1 200 dĂ©lĂ©guĂ©s se prolongera samedi 21 et dimanche 22 mai Ă  Hammamet (cĂŽte est) avec l’ambition proclamĂ©e d’accomplir une sorte d’aggiornamento mettant Ennahda au diapason de son Ă©poque.

La Tunisie s’interroge sur la mue  du parti islamiste Ennahda

Tunisie l’islam est-il une variable d’ajustement politique ?

02 octobre 2016

Plus de quarante ans aprĂšs l’émergence de l’islamisme en Tunisie, Rached Ghannouchi, prĂ©sident et cofondateur du parti Ennahda dĂ©clarait dans un entretien accordĂ© au Monde, mercredi 18 mai, qu’« il n’y a plus de justification Ă  l’islam politique en Tunisie Â». Une dĂ©claration historique confirmĂ©e par le dixiĂšme congrĂšs d’Ennahda qui s’est tenu du 20 au 22 mai, Ă  Hammamet, et a officiellement consacrĂ© la sĂ©paration entre la prĂ©dication religieuse et l’action politique.

Tunisie   l’islam est-il une variable d’ajustement politique ?

La Tunisie modĂšle ou exception

02 octobre 2016

 A l'heure oĂč les autocrates sont partout de retour au Moyen Orient, il n'y a plus guĂšre que la Tunisie qui poursuit  son processus de transition et fait plus que jamais figure d'exception dans le paysage dĂ©vastĂ© de l'aprĂšs « printemps arabe Â».

La Tunisie modĂšle ou exception

Tunisie « Ennahdha sort de l’islam politique »

02 octobre 2016

Préparée avec soin, l'annonce a été diffusée à partir du 20 mai. Grassement payée, une agence internationale de communication a veillé à ce que les médias du monde entier s'en fassent l'écho en bonne place et soulignent que c'est là une évolution importante et trÚs positive.

Tunisie « Ennahdha sort de l’islam politique »

Ennahdha se ferait conseiller au Maroc, pour la séparation de ses bras politique et prosélyte

02 octobre 2016

Casablanca : Le parti islamiste tunisien, Mouvement Ennahdha, entendrait opĂ©rer des restructurations ‘radicales’ de ses instances, Ă  l’occasion de son prochain congrĂšs qui se tiendrait l’étĂ© prochain.

Ennahdha se ferait conseiller au Maroc, pour la séparation de ses bras politique et prosélyte

La dĂ©stabilisation de l’AlgĂ©rie : scĂ©nario catastrophe pour la Tunisie

02 octobre 2016

Les Ă©vĂ©nements ayant incendiĂ© GhardaĂŻa en AlgĂ©rie le 8 juillet 2015 risquent par leur ampleur et leur gravitĂ© sans prĂ©cĂ©dent de marquer un tournant quant Ă  l’avenir du plus grand pays d’Afrique. Ils ne peuvent ĂȘtre compris qu’à travers une analyse rigoureuse de la restructuration en cours du thĂ©Ăątre maghrĂ©bin et de la gĂ©opolitique et de la sociologie politique de l’AlgĂ©rie dont la stabilitĂ© conditionne la durabilitĂ© du processus dĂ©mocratique tunisien.

La dĂ©stabilisation de l’AlgĂ©rie : scĂ©nario catastrophe pour la Tunisie

GĂ©opolitique de la menace terroriste en Tunisie

24 septembre 2016

La rĂ©volution arabe initiĂ©e en 2011 met en question les Etats Ă©tablis ou restaurĂ©s au cours du XXe siĂšcle et qui ont Ă©chouĂ© Ă  se hisser au rang d’Etats modernes, n’ayant pu affranchir le citoyen de la misĂšre et de la peur, assurer le progrĂšs social et politique, ni garantir la sĂ©curitĂ© et l’intĂ©gritĂ© des territoires arabes. Nous allons vers un nouvel ordre post-colonial ! La rĂ©volution exprime l’exigence d’un sursaut de civilisation dans un sens Ă  la fois politique, Ă©conomique, social et Ă©thique.

GĂ©opolitique de la menace terroriste  en Tunisie

Tunisie Mohamed Bouazizi, un symbole en cendres

21 juin 2016

L'immolation par le feu de ce marchand ambulant a Ă©tĂ© le point de dĂ©part des rĂ©volutions arabes. Mais avant de faire le tour des rĂ©seaux sociaux, son histoire avait Ă©tĂ© rĂ©Ă©crite
 

Tunisie  Mohamed Bouazizi, un symbole en cendres

Vu de Tunisie. Le FN n'a pas changĂ©, c'est la France qui n'est plus la mĂȘme

07 janvier 2016

A la veille du deuxiĂšme tour des Ă©lections rĂ©gionales, cette journaliste tunisienne s’inquiĂšte de la banalisation des idĂ©es chargĂ©es de haine vĂ©hiculĂ©es par le Front national.dec2015

Vu de Tunisie. Le FN n'a pas changĂ©, c'est la France qui n'est plus la mĂȘme

Tunisie: c'est pour qui le prix Nobel

07 janvier 2016

Comme l’on sait, il y a deux mondes parallĂšles dans la physique moderne : celui de la relativitĂ© gĂ©nĂ©rale de Einstein, qui permet d’expliquer la gravitĂ©, les orbites planĂ©taires et le comportements de « grands corps Â», et celui de la mĂ©canique quantique, qui explique le mouvement et les relations du monde subatomique.

Tunisie: c'est pour qui le prix Nobel

Rym Mourali « Le projet de sociĂ©tĂ© d’Ennahda progresse en Tunisie »

07 janvier 2016

Rym Mourali, ancien bras droit de Kamel Morjane au parti Al-Moubadra et co-fondatrice du nouve

au Parti de l’indĂ©pendance tunisienne (PIT), est l'une des rares voix fĂ©minines de la politique tunisienne. Elle livre Ă  Jeune Afrique son analyse critique de l'Ă©volution dĂ©mocratique de son pays depuis les Ă©lections et la nouvelle Constitution de 2014.

Rym Mourali  « Le projet de sociĂ©tĂ© d’Ennahda  progresse en Tunisie »

Tunisie : pourquoi le terrorisme ?

19 octobre 2015

Depuis les Ă©lections de l’automne 2014 qui avaient vu successivement la victoire du parti laĂŻc Nida TounĂšs (l’appel de la Tunisie) aux lĂ©gislatives et celle de son leader BĂ©ji CaĂŻd Essebsi, un ancien ministre de Bourguiba, Ă  la PrĂ©sidentielle, la transition dĂ©mocratique tunisienne semblait ĂȘtre parvenue Ă  bon port.

Tunisie : pourquoi le terrorisme ?

Tunisie. Eternelle Ăźle de Kerkennah

19 octobre 2015

Sur les 60 Ăźles et Ăźlots de Tunisie, Kerkennah est certainement l’un des Ă©cosystĂšmes les plus riches et les mieux prĂ©servĂ©s tout en Ă©tant fragile et Ă  protĂ©ger. En effet, l’écosystĂšme de l’archipel hĂ©berge une riche faune et une flore fabuleuse, dont des espĂšces rares.

Tunisie. Eternelle Ăźle de Kerkennah

La Tunisie et ses Palestine De Habib Bourguiba Ă  Umran Kilani Muqaddami

19 octobre 2015

Le 8 avril 2012 s’est tenue Ă  Tunis une cĂ©rĂ©monie officielle Ă  l’aĂ©roport de Tunis-Carthage : la dĂ©pouille de Umran Kilani Muqaddami retournait au pays, 24 ans aprĂšs sa mort au Sud-Liban, lors d’un accrochage avec l’armĂ©e israĂ©lienne1.

La Tunisie et ses Palestine De Habib Bourguiba  Ă  Umran Kilani Muqaddami

AprĂšs les « printemps » quel avenir pour « l’islamisme » ?

19 octobre 2015

À l’heure oĂč la secousse initiĂ©e par le « printemps Â» tunisien n’en finit pas d’ébranler les scĂšnes politiques arabes, que peut-on pressentir de la place Ă  venir de la rĂ©fĂ©rence religieuse (islamique) dans l’espace public en gĂ©nĂ©ral, dans le lexique politique en particulier ?

AprĂšs les « printemps »  quel avenir pour « l’islamisme » ?

Tunisie : Tahar Ben Ammar, l’autre pĂšre de l’indĂ©pendance

22 septembre 2015

Victime d'une cabale orchestrĂ©e par Bourguiba, ce pionnier du mouvement national a vu son rĂŽle minimisĂ© par l'histoire officielle. Une injustice en passe d'ĂȘtre rĂ©parĂ©e.

Tunisie : Tahar Ben Ammar, l’autre pĂšre de l’indĂ©pendance

Tunisie : le bilan pathétique de la restitution des biens mal acquis du clan Ben Ali

22 septembre 2015

De lenteurs en rebondissements, le chiffre des avoirs détournés du clan Ben Ali se rétrécit de jour en jour, comme une peau de chagrin. Sur une fortune estimée, en moyenne, à 17 milliards de dollars, les promesses de la communauté internationale sont restées lettre morte.

Tunisie : le bilan pathétique de la restitution des biens mal acquis du clan Ben Ali

Tunisie, Etat minimum et 3e génération du Jihad

22 septembre 2015

L’armĂ©e des invisibles est horizontale, sans hiĂ©rarchie, et se propage de façon omnidirectionnelle. Auto-radicalisĂ©s Ă  domicile, ou radicalisĂ©s Ă  distance depuis la Syrie ou l’Irak, ces individus ciblent dĂ©sormais l’ennemi proche, « le Tyran Â» (Taghout en Arabe).

Tunisie, Etat minimum et 3e génération du Jihad

Tunisie de l’islam politique Ă  l’islam policĂ©

22 septembre 2015

 

Pour la Tunisie, il faut un Islam post-moderne.

Tunisie  de l’islam politique  Ă  l’islam policĂ©

Tunisie : huit hommes et une transition

22 septembre 2015

Ils ont occupé le devant de la scÚne entre la révolution et l'élection de Béji Caïd Essebsi. Si certains ont disparu du paysage politique, d'autres sont encore actifs, ou en embuscade. Portraits.

Tunisie : huit hommes et une transition

Rached Ghannouchi : Islam, nationalisme et islamisme (entretien)

22 septembre 2015

La publication de cet entretien avec Rachid GhannĂ»chi, leader en exil du Parti islamiste tunisien Al-Nahda, dont l'influence s'Ă©tend bien au-delĂ  du terroir maghrĂ©bin, s'inscrit dans le prolongement des rencontres avec 'Adil Husayn, rĂ©dacteur en chef de l'hebdomadaire Al-Cha'b et membre dirigeant du Parti du Travail, et avec l'historien-juriste Tariq al-Bichri, publiĂ©es respectivement dans les numĂ©ros 5 et 7 d'Égypte/Monde Arabe.

Rached Ghannouchi : Islam, nationalisme et islamisme (entretien)

Quelle Tunisie demain ?

22 septembre 2015

Une réflexion sur la Tunisie au futur aprÚs la surprise du premier tour de la présidentielle.

Quelle Tunisie demain ?

Le Mur


22 septembre 2015

Il a fallu l’attentat de Sousse pour que les forces de sĂ©curitĂ©, l’armĂ©e, le gouvernement et le prĂ©sident de la RĂ©publique dĂ©crĂštent l’état d’urgence. De multiples interrogations ont suivi l’annonce de cette dĂ©cision, vu que le pays n’en est pas Ă  sa premiĂšre catastrophe enfantĂ©e par le terrorisme, alors pourquoi maintenant ? 

Le Mur


La Tunisie entre démocratie et particratie

22 septembre 2015

Entre marasme politique et jeux d’alliances, la Tunisie attend mieux de ses dirigeants.

La Tunisie entre démocratie et particratie

La revanche du soufisme en Tunisie

22 septembre 2015

L’avenir est à une Tunisie soufie : regardons donc le soufisme prendre sa revanche sur le salafisme !

La revanche du soufisme en Tunisie