le collectif des musulmans citoyens français

L’importance de la méditation

15 septembre 2015

L’importance de la méditation

Avec l’essor du yoga et de la zen attitude, de plus en plus de personnes s’adonnent à cette recherche de la paix intérieure par le biais de la médiation. Mais pendant que nos yeux sont rivés sur ces nouvelles tendances, notre mémoire n’a pas pu apprendre que la méditation est ancrée depuis beaucoup plus longtemps dans le mode de vie islamique.

La méditation est la voie à travers laquelle un être musulman avance sur le chemin de la connaissance du créateur et de sa création. C’est seulement là que le mot spiritualité prend tout son sens.

 

Définition de méditer : Examiner. Soumettre à une intense réflexion. (source linternaute.com)

 

Quelle est la différence entre réfléchir et méditer ?


Réfléchir implique de comprendre les aspects nécessaires, pour vivre par exemple. Méditer demande de chercher à comprendre plus loin que l’aspect élémentaire, pour entrer dans une quête spirituelle. À l’inverse de la réflexion qui s’appuie sur des fondements bien précis, et qui par conséquent, est beaucoup plus rationnelle. La méditation demande une ouverture d’esprit et un certain laisser-aller pour développer sa spiritualité.
Au-delà de la réflexion, c’est aussi les émotions qui s’y ajoutent et invitent le méditant à plonger au plus profond de lui-même, voire de l’univers si c’est l’objet de sa méditation

 

Mais alors comment faire ?


Pas besoin de se créer un espace de méditation, avec une lumière tamisée, des bougies parfumées et un poster de bouddha sur le mur. Pas besoin non plus d’adopter une position particulière pour être en état de méditation.
En islam, la méditation est un travail de tous les jours. Elle commence par la simple réflexion, ou plutôt la capacité à être en état de réflexion le plus souvent possible, ce qui implique de se remettre en question en temps réel. Cette première étape consiste à s’habituer à réfléchir pour développer la profondeur de sa réflexion.
Puis, pour franchir les portes de la méditation, cela demande quand même une petite chose : la solitude. Il est très difficile d’être en état de méditation en étant dans un environnement perturbant. L’âme a besoin de paix pour se laisser emporter tranquillement au fil des pensées. La nécessité de s’isoler est donc essentielle. Vous pouvez par exemple rester sur votre tapis de prière après en avoir terminé une et vous adonner à la méditation. Ou bien être allongée sur votre lit, ou dans l’herbe.
Il faut se mettre dans des dispositions où il est possible de s’enfermer dans une bulle totalement hermétique.

Concrètement
La méditation est souvent associée avec le fait d’être capable de faire le vide dans son esprit. Pourtant, faire le vide dans sa tête nous rapproche de l’état de sommeil, donc au mieux, en faisant le vide nous nous reposons. Ce n’est pas le but.
Méditer, consiste plutôt à réfléchir avec profondeur, à s’attarder, sur un des miracles de la création, sur un verset, sur la nature de l’être humain, sur le pourquoi du comment, pour en saisir le sens réel. La magie de la méditation est de bousculer nos certitudes en nous prouvant une fois de plus que le savoir est infini et que réellement aucun humain sur cette terre ne peut affirmer avoir cerné la science. C’est tout bonnement impossible. Il aurait fallu pour cela que nous soyons éternels et dotés des meilleures capacités mentales.

 « Lorsque l’homme prend la peine de méditer, il tirera des enseignements et trouvera matière à réflexion en chaque chose » Proverbe arabe

 

Les sujets de méditation


Bien que la méditation soit un élément indispensable pour évoluer vers Allah swt, il n’y a pas de sujets précis par lesquels commencer. Tout est sujet à méditation et tous mènent à Allah swt. Il faut saisir que si Allah swt nous a doté d’un cerveau (dont la capacité est très peu utilisée d’ailleurs), d’une âme et d’un cœur, c’est forcément pour nous mener à lui par la voie de la spiritualité. Au-delà de la simple croyance, c’est pour le ressentir fermement au sein de nous-mêmes et lui vouer une confiance sans faille. C’est lui qui nous a créé, pour que nous l’adorions. Mais qu’est-ce que l’adoration d’Allah swt, et que comprend t-elle ? Sujet à méditer !

Il faut donc méditer sur tous les aspects qui constituent el tawakul bi Llah (la confiance en Allah). Nous pouvons également méditer sur le fonctionnement du système solaire. Vous seriez d’ailleurs étonnées de constater ce que l’on peut comprendre sans jamais avoir ouvert un livre au sujet de ce que vous allez découvrir. Méditer sa perfection, car elle nous entoure. D’ailleurs chacun de nous vit dans l’une d’entre elles : notre organisme. Méditer les versets qui nous semblent parfois flous jusqu’à ce que Allah swt nous permet d’en saisir le sens. Méditer notre vie, la conséquence de nos choix. Méditer le fonctionnement du destin. Méditer les miracles de sa création ainsi que l’ensemble de ce qui la constitue. Les sujets sont nombreux et infinis.
Un grand savant du nom de Al Battani, considérait que l’astronomie devait être étudiée juste après les acquis de base de la religion. Ainsi, chacun serait capable de constater la grandeur d’Allah swt et la sagesse de sa création.

Résultats
À force de méditation, nous pouvons constater que ce que nous pensions être l’explication, le sens ou bien la vérité, évoluent et continuent d’évoluer. Ce que nous pensions il y a un an, n’est peut-être plus ce que l’on pensera dans trois mois. On se rend compte qu’à l’image de cette création absolument parfaite et vraiment divine : tout n’est qu’infinité, et absolument tout est lié. Puis, on constate que la vie c’est l’islam, et que l’islam c’est l’amour. On se rend que les musulmans sont une unité et on constate que la méditation est un élément clé pour la compréhension du coran, des hadiths, de la création et tout ce qu’elle contient. Nous devons méditer, comme il a été demandé dans la Sourate 38 Sad, verset 29 : « Voici un livre béni que nous avons fait descendre vers toi, afin qu’ils méditent sur ses versets et que les doués d’intelligence réfléchissent » Cela nous permettra de réellement se considérer musulman et surtout, de montrer le vrai visage de l’islam : celui de la sagesse et de la connaissance.

Ibn Attallah as-sakandari a dit : « Il n’est pas de chose plus profitable au cœur que de s’isoler pour entrer dans une réflexion profonde »

 

By Ayah

L’importance de manger de halal L’exégèse coranique dans le monde universitaire contemporain