le collectif des musulmans citoyens français

Winston Churchil aurait envisagé de se convertir à l’Islam...

22 juin 2015

Winston Churchil aurait envisagé de se convertir à l’Islam...

Winston Churchil aurait envisagé de se convertir à l’Islam : sa famille l’a supplié du contraire


Chaque année, des milliers de personnes se convertissent à l’Islam dans le monde. Combien de célébrités embrassent-elles, l’Islam par dévotion ou par amour, parmi lesquelles Napoléon, Mohamed Ali, Malcolm X, Nicolas Anelka, Akhenaton, Jermaine et Janet Jackson, et plus récemment, Willy Denzey et Wesley Snipes, pour n’en citer que quelques-uns.

De grands savants, scientifiques et médecins font partie de ces gens qui se sont tournés vers l’Islam pour la paix de leur âme. Parfois, certaines personnalités plus étonnantes se révèlent.

C’est au cours de ses recherches, dans le cadre de l’élaboration de son livre «  Winston Churchill et le monde islamique : orientalisme, empire et diplomatie au Moyen-Orient  », que Warren Dockter a fait l’étonnante découverte.
Le chercheur en histoire à l’Université de Cambridge a mis à jour des lettres de correspondance appartenant à Winston Churchill, dévoilant un aspect méconnu de l’homme qui vouait une fascination, sans borne, pour l’Islam et la culture orientale

Dans un de ses courriers, datant d’août 1907, sa belle-sœur, Lady Gwendoline Bertie, l’implore de ne pas se convertir à l’Islam. «  S’il vous plaît, ne vous convertissez pas à l’Islam ; j’ai remarqué votre tendance à vous orientaliser, à devenir un pacha. Je l’ai vu, vraiment  » ; écrit-elle à Winston Churchill. «  Si vous entrez en contact avec l’Islam, votre conversion serait inévitable, résistez à cet appel, combattez-le  ».

Cependant, d’après Warren Dockter, Churchill ne présageait pas de se convertir à l’Islam. «  Churchill n’a jamais sérieusement envisagé de se convertir  ». « A cette époque, il était plus ou moins athée. Il disposait cependant d’une fascination pour la culture islamique qui était courante chez les Victoriens ».
Peut-être que Churchill a marqué un intérêt plus accentué pour la culture que la théologie, mais en 1940, il n’en a pas moins approuvé la construction de ce qui est devenu la mosquée centrale de Londres, et ce, malgré les critiques à son encontre.

 

posté le 2 janvier 2015 par Zoubida Salhoume dans Communauté

Josette, convertie à l’islam à 92 ans, fait pleurer 300 femmes La conversion à l’Islam du chirurgien français Maurice Bucaille