le collectif des musulmans citoyens français

Maroc : le Forum Crans Montana 2016, une grand-messe pour le Sahara à Dakhla

13 juillet 2016

Maroc : le Forum Crans Montana 2016, une grand-messe pour le Sahara à Dakhla

Plus de 850 personnalités étrangères sont présentes à la 27e édition du Forum de Crans Montana (FCM) qui se tient du 17 au 22 mars à Dakhla, au sud du Maroc, avec pour thématique cette année « l’Afrique et la coopération Sud Sud ». 

 

Et de deux pour le forum Crans Montana ! La 2e édition marocaine de ce forum itinérant, créé en 1986 à l’initiative de Jean-Paul Carteron, ancien avocat français reconverti en consultant politique, s’est ouverte ce vendredi 17 mars dans un contexte diplomatique tendu entre le Maroc et l’ONU.

Les propos tenus par le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, durant sa visite dans les camps de Tindouf pendant laquelle il a parlé « d’occupation » pour qualifier la situation dans la région, ont suscité l’ire de Rabat qui a annoncé des mesures de rétorsion à l’encontre de l’ONU et poussé le Conseil de sécurité à se réunir d’urgence pour essayer de désamorcer la crise.

La carte Sahara

« Le choix renouvelé de la ville de Dakhla pour votre rencontre est plus qu’un symbole. Il marque la renaissance d’une vision du Sahara marocain». C’est avec ces mots tirés d’un message du roi du Maroc adressé aux participants et lu par Yanja El Khattat, président de la région Dakhla-Oued Ed Dahab, que s’est ouvert vendredi 17 mars le Forum qui se prolongera jusqu’au 22 mars.

« Le fait que le forum ait lieu à Dakhla sous le haut patronage de Mohammed VI est hautement symbolique sur le plan diplomatique puisque cela vient conforter l’idée que c’est un territoire marocain. On peut même dire que tous les invités de ce forum reconnaissent implicitement la marocanité du Sahara », explique Yousra Abourabi, chercheuse associée au centre Jacques-Berque à Rabat.

« Le FCM conforte aussi la politique africaine du Maroc et renforce la validité d’une nouvelle aire régionale de l’Afrique Atlantique que le Royaume est en train d’instaurer pour dépasser le blocage que le Maroc a avec le Maghreb et l’Union africaine. Le lancement du Club de l’Afrique atlantique l’année dernière durant le Forum en est la preuve », détaille encore la chercheuse.

Pour prouver leurs efforts dans le développement du Sahara, les Marocains ont annoncé l’inauguration, le 19 mars, d’un golf écologique : le « Golf Rio de Oro Dakhla ».

Meeting de VIP

Le Forum de Crans Montana, fondation domiciliée à Monaco, draine chaque année de nombreux VIP, et 2016 ne fait pas exception avec 850 invités présents cette année. En tout, plus de 1000 personnes ont fait le déplacement dont le révérend américain Jesse Jackson, ancien compagnon de lutte de Martin Luther King, Adelaziz Othman Altwajiri directeur général de l’Organisation islamique internationale pour l’Éducation, les Sciences et la Culture (Isesco), Rula Ghani, première dame de la République d’Afghanistan, Zineb Yahya Jammeh, première dame de la république de Gambie, Mladen Ivanic, membre de la présidence collégiale de la Bosnie Herzégovine, Stjepan Mesic, président de la Croatie, Paulo Portas, l’ancien vice-premier ministre portugais, Vaclav Klaus, ancien président tchèque, Dioncounda Traoré, ancien président malien, Ousmane Kane, ancien ministre des Finances mauritanien, Ntombenhle Perpetua Msiza, fille du président d’Afrique du sud et Yusuf Buhari, fils du président nigérian.

Les amis français

La France n’est pas en reste puisque Claude Guéant, ancien ministre de l’intérieur, Rachida Dati, ancienne garde des Sceaux et députée au parlement européen, ainsi que Gilles Pargneau, président du groupe d’amitié Maroc-UE dans le même parlement, sont parmi les invités.

Du côté marocain, on note la présence de Hakima El Haité, ministre déléguée chargée de l’Environnement, Amina Benkhadra, directrice générale de l’Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM), et Tawfik Mouline, directeur général de l’Institut royal des études stratégiques

La femme d'aujourd'hui vue par la société marocaine 4e rencontre internationale du Forum des Jeunes à Dakhla 2016