le collectif des musulmans citoyens français

L'écologie : une valeur islamique

23 juin 2015

L'écologie : une valeur islamique

Comme nous le montrent les résultats des dernières élections européennes, l’écologie a désormais une place incontournable au sein des politiques et des mentalités de notre société. Il était temps…mais est-ce suffisant ?

Il est clair que si l’écologie a maintenant son mot à dire sur les scènes nationales et internationales, elle reste une priorité de second plan bien derrière la crise financière ou les campagnes guerrières de ce début de siècle.
      Les méthodes employées pour combattre la crise sont très révélatrices : on réinjecte les fonds publics dans les sociétés qui sont à l’origine de cette faillite générale. Cela signifie qu’à aucun moment on ne remet en question les fondements de cette société de consommation où « 20% des hommes consomment 80% des ressources naturelles mondiales ». Comment prétendre être écologiste tout en soutenant un système qui court à sa perte ?
     Si les moyens mis en œuvre viennent à bout de cette crise financière ; si notre société de consommation repart de plus belle ; si nous continuons à exporter notre modèle dans le monde entier… Comment ferons-nous pour trouver les 1600% de ressources naturelles mondiales nécessaire à cet eldorado matérialiste ? Nous faudra-t-il entreprendre la colonisation du système solaire ?


     Cette maltraitance envers notre planète est avant tout une injustice envers notre Créateur (1). Comment pouvons-nous être si peu reconnaissants ? La beauté, la magnificence de notre planète ne sont-elles pas des signes évidents ?


       Le respect de cette création parfaite est une obligation pour les musulmans, seuls les musulmans ignorants ou hypocrites se permettent de saccager cette terre qui nous est mise à disposition par le Tout Miséricordieux.
       Selon Yann Athus-Bertrand, « 40 % des terres cultivables de la planète sont considérées comme dégradées, voire détruites à jamais à cause des pollutions ; les animaux s’éteignent à un rythme mille fois supérieur au rythme naturel ». Nous devons nous sentir révoltés : le musulman se doit d’être le plus écologiste des hommes car « Islam » signifie « soumission à Dieu ». N’est pas « soumis » celui qui est injuste avec son Créateur, celui qui profane le jardin que le Tout Clément lui à offert !



      Les causes de cette décadence se trouvent sans doute dans les bases de notre société. Le monde est dominé par l’occident, ce n’est donc pas un faux procès que de remettre en question les fondements de ce système. Si on doit à l’occident le développement exponentiel de la consommation, on lui doit également ce chaos écologique.
      Quels sont ces fondements ? Les droits de l’homme, la démocratie ! Ce sont de très bonnes choses à la base, malheureusement ces droits et ce système ont été mis au service des sociétés capitalistes et socialistes afin de prospérer au maximum.


     Mais quels moyens possède ce concept de société pour prévenir des problèmes écologiques ou humains à long terme ? Absolument aucun ! Ces sociétés répondent aux moyens du moment, aucune prévention n’est faite en se projetant dans les générations à venir. Même si les illusions démocratiques qui permettent au peuple de décider étaient réelles, aucune norme, aucune valeur ne serait garantie par un tel système.
      Les sociétés occidentales ne possèdent pas dans leur concept une base solide comme le comprend la Shari`a (la loi divine en Islam) qui permet à la société d’évoluer, de se développer, tout en garantissant une norme et des valeurs fondamentales comme l’est l’écologie.
      Il est évident que dans une société qui n’est motivé que par le matériel et le bien être, il n’est pas concevable de se préoccuper d’un problème qui n’aura des répercussions que sur les générations futures. À l’opposé, une société qui suit les préceptes de son Créateur, n’a pas ce problème. Elle se plie aux exigences de son Seigneur, ce qui entraine le respect de la création et donc de l’écologie.



      Les musulmans devraient donc être les meilleurs écologistes… parce que c'est un précepte de leur religion ! Objectivement, on ne peut pas dire que les musulmans dans l’ensemble soient des modèles convaincants. Nous devons assumer la réalité et accepter de se remettre en question.
     Que ce soit au niveau personnel ou au niveau communautaire, les musulmans doivent travailler leur foi en Dieu et en Sa loi, c'est-à-dire la Shari`a qui est un système intelligent et écologique.
      Nous avons la chance d’avoir une législation divine qui nous permet de prévenir de tous les maux que la Terre peut rencontrer. A l’inverse, la société dans laquelle nous vivons ne fait que tenter de répondre tant bien que mal à l’urgence maintenant qu’elle est devant le fait accompli.



     « Il est trop tard pour être pessimiste » et nous n’avons pas le droit de baisser les bras. Cette urgence planétaire peut être une chance de travailler tous ensembles, musulmans et non musulmans, contre la dégradation de notre Terre. Ce serait une autre occasion pour les non musulmans de comprendre l’Islam, comme ce serait l’occasion pour les musulmans de raviver leur foi et de faire honneur à leur religion en se conformant à la volonté divine.



RG, le 9 juin 2009



(1) Quelques versets du Coran :

« Et Nous envoyons les vents fécondants ; et Nous faisons alors descendre du ciel une eau dont Nous vous abreuvons et que vous n'êtes pas en mesure de conserver. » (Coran, 15 : 22)

« C'est Lui qui, du ciel, a fait descendre de l'eau, qui vous sert de boisson et grâce à laquelle poussent des plantes dont vous nourrissez vos troupeaux. D'elle, Il fait pousser pour vous, les cultures, les oliviers, les palmiers, les vignes et aussi toutes sortes de fruits. Voilà bien là une preuve pour des gens qui réfléchissent. » (Coran, 16 : 10-11)

« Et c'est Lui qui a assujetti la mer afin que vous en mangiez une chair fraîche… » (Coran, 16 : 14)

« Il y a certes un enseignement pour vous dans les bestiaux : Nous vous abreuvons de ce qui est dans leurs ventres - [un produit] extrait du [mélange] des excréments [intestinaux] et du sang - un lait pur, délicieux pour les buveurs. » (Coran, 16 : 66)

« Et ne foule pas la terre avec orgueil : tu ne sauras jamais fendre la terre et tu ne pourras jamais atteindre la hauteur des montagnes ! » (Coran, 17 : 37)

« C'est Lui qui vous a assigné la terre comme berceau et vous y a tracé des chemins ; et qui du ciel a fait descendre de l'eau avec laquelle Nous faisons germer des couples de plantes de toutes sortes. » (Coran, 20 : 53)

« Ceux qui ont mécru, n'ont-ils pas vu que les cieux et la terre formaient une masse compacte ? Ensuite Nous les avons séparés et fait de l'eau toute chose vivante. Ne croiront-ils donc pas ? » (Coran, 21 : 30)

« Dieu a créé tous les êtres vivants à partir de l'eau. Certains d'entre eux rampent sur leurs ventres ; certains marchent sur deux pattes, et d'autres sur quatre. Dieu crée ce qu'Il veut et Dieu est puissant sur toute chose. » (Coran, 24 : 45)

« Et tu verras les montagnes - tu les crois figées - alors qu'elles passent comme des nuages. Telle est l'œuvre de Dieu qui a tout façonné à la perfection. Il est Parfaitement Connaisseur de ce que vous faites ! » (Coran, 27 : 88)

Étude Critique du Coran 13 trucs pour une vie heureuse, intense et libre